Board & Vellum ou l’entreprise à l’âge adulte

Altman Partners a décidé d’accompagner le projet des Baroudeurs de l’Innovation Managériale, une aventure autour du monde de deux étudiants, à la découverte des pratiques d’organisation innovantes. Une source d’inspiration pour vos projets.
Découvrez ci-dessous leur rencontre avec Board&Vellum, cabinet d’architecture américain, qui a développé un concept de management « à l’âge adulte ». Par Hugo Chatel et François Force.


Situé à Seattle, Board & Vellum est un cabinet d’architecture et de design d’une trentaine de personnes pas tout à fait comme les autres.
Tina, qui nous accueille, nous fait rapidement visiter les locaux flambant neufs et conçus « par et pour les employés ». Comme on peut l’imaginer, ils sont beaux et bien conçus, alliant parfaitement espaces de travail individuels et collaboratifs avec des zones plus conviviales. Toutefois, chose inattendue, aux côtés des dessins et photos des réalisations de l’entreprise affichés sur les murs, nous découvrons un espace consacré à l’exposition des oeuvres d’un artiste local. Tina nous explique que chaque mois, un artiste différent se rend dans les bureaux de l’entreprise pour installer ses oeuvres. Un bon moyen d’inspirer et de favoriser la créativité des employés.
Puis, nous nous rendons au sous-sol où, à notre grande surprise, un apéritif nous attend. Cinq employés nous rejoignent dans la foulée. Une fois les présentations faites et les verres remplis nous commençons la discussion. Nous découvrons que B&V possède une structure quasi plate. Vous ne trouverez pas ici d’architecte junior ou senior ou encore de manager, seulement un propriétaire et ses collaborateurs. Tout le monde est à égalité et chacun a son mot à dire quant à la vie et à l’organisation de l’entreprise. Dans ce contexte, les titres n’ont plus de sens, ils ont donc décidé de se désigner sur leur carte de visite non pas par poste mais par trois éléments qui les caractérisent, généralement leurs centres d’intérêt personnels et professionnels.
Mais pour les employés, quel est l’avantage d’une telle organisation ? Un des employé nous répond que cela crée plus de tensions ! La réponse peut paraître surprenante mais comme nous le découvrons, une organisation où tout le monde est à responsabilité égale, impose que tout le monde soit actif et communique. Et dans ce cas, les tensions et échanges sont plus fructueux que le silence. Une autre employée ajoutera qu’il est « beaucoup plus motivant d’être traité en adulte ». Discussions d’égal à égal, transparence, confiance et responsabilité partagée, voilà quelques caractéristiques de l’âge adulte chez Board & Vellum.
Et concrètement qu’est-ce que ça donne ? Les employés ont accès à toutes les données et informations concernant l’entreprise et les projets en cours, à tout moment, par l’intermédiaire de deux outils : Slack et Airtable. Aussi, chaque employé se voit confier une carte de crédit de l’entreprise. On voit venir la question, et la réponse est non, il n’y a jamais eu de triche ou de fraude. Outre l’aspect pratique, cela montre la confiance de l’entreprise en ses membres et rappelle que chacun est responsable. Toujours en ce sens, après 5 ans dans l’entreprise, les employés peuvent se voir offrir la possibilité d’acquérir des parts de l’entreprise.
Concernant l’organisation du travail, les collaborateurs décident ensemble de leur fonctionnement. Les projets et clients sont attribués non pas en fonction de l’ancienneté mais selon l’employé qui saura répondre au mieux aux besoins des clients.

En cas de problème au cours du projet, il pourra demander l’aide du « studio champion ». Chaque domaine d’intervention de l’entreprise (logements, locaux professionnels, paysages…) possède son « studio », dont le référent, le champion, change tous les ans. Si le référent n’est pas un supérieur, il permet d’accompagner l’employé et de l’aider. Plusieurs fois par an, les employés pourront échanger avec lui et notamment discuter de leurs objectifs personnels et professionnels.
Pour que cette organisation fonctionne, le groupe doit se créer des liens et un sens de la communauté. Pour cela, de nombreuses occasions permettent à tous de se rencontrer et d’apprendre à se connaître. On apprendra même qu’il arrive que certains événements se transforment en fête jusque tard dans la nuit dans les bureaux de l’entreprise. Outre cela, la communauté se construit dès le recrutement. Si le premier entretien est plutôt classique, la deuxième étape regroupe l’ensemble des employés qui le souhaitent autour d’un pot dans l’entreprise afin d’échanger avec le candidat, connaître ses motivations et savoir s’il pourra s’intégrer à l’entreprise. A l’issue de cette rencontre semi-informelle, les employés votent, à la majorité, sur l’intégration ou non du candidat.
Aujourd’hui l’entreprise connaît un succès grandissant et sa réputation n’est plus à faire dans la région du Puget Sound. Board & Vellum, fait alors figure de perturbateur au sein d’une industrie, que nos interlocuteurs nous présentent comme conservatrice et peu ouverte.

Vous aimeriez approfondir ? Laissez-nous vos coordonnées.

Board & Vellum ou l’entreprise à l’âge adulte
Noter cet article

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑